[INFO] La naissance d’un projet tourné vers l’avenir des Libanais

Au travers du projet Solidarité Liban – Enfants en détresse, PARTAGE souhaite apporter une réponse globale aux conséquences des diverses crises qui frappent le Liban depuis plusieurs années : crise politique et sociale, crise économique et crise sanitaire suite à l’explosion du port de Beyrouth en août 2020.

Ces crises ont un impact majeur sur les populations vivant au Liban, en particulier pour les plus vulnérables : Libanais pauvres mais aussi réfugiés syriens et palestiniens. Les plus affectés sont les enfants qui, en plus de subir les conséquences directes de ces crises dans leur vie quotidienne (Syndromes de choc post-traumatique suite à l’explosion ou autres événements traumatisants, pauvreté, violences familiales, etc…) voient leur avenir se fermer à mesure que le système éducatif est fragilisé.

Ainsi, les crises libanaises ont un impact sur le présent des enfants les plus vulnérables, mais aussi sur leur avenir et leurs possibilités d’améliorer leurs situations par l’éducation et la formation.

Le projet Solidarité Liban – Enfants en détresse vise à répondre aux défis qui se posent pour les enfants des communautés les plus vulnérables de Beyrouth, à la fois dans le présent et dans le futur.

Dans le présent

Les conséquences psychologiques et sociales des différentes crises vont représenter d’importantes difficultés dans le développement des enfants, leur éducation et vont réduire leurs opportunités pour l’avenir. En proposant aujourd’hui le soutien de psychologues et d’assistantes sociales formées, le projet vise à réduire l’impact des troubles psycho-traumatiques sur la vie quotidienne des enfants victimes, mais aussi à leur offrir un cadre familial équilibré et sain, pour accroître leurs chances de succès.

Dans le futur

Les défis majeurs seront ceux de l’intégration dans le tissu socio-économique et l’autonomie financière des enfants. En effet, le Liban aura besoin de personnes formées et éduquées pour relever les défis de la reconstruction du pays, qui sera un long combat. Or, les chocs successifs ont endommagé durement le système éducatif, et le risque pour ces enfants est qu’ils ne reçoivent pas l’éducation nécessaire pour participer pleinement à ces efforts et pour s’intégrer dans la vie économique de leur pays. En proposant dès aujourd’hui des formations et orientations adaptées aux envies, besoins et capacités, à la fois des enfants, mais aussi à leurs parents et tuteurs, le projet espère leur permettre d’améliorer leurs situations personnelles et professionnelles, leur permettant de réaliser pleinement leurs capacités et ambitions.

Que cela soit par un parrainage Solidarité Liban de 15€ par mois ou un don pour soutenir le projet, quel que soit votre choix, seule votre générosité compte.