Les objectifs du projet

LE PROJET SOLIDARITÉ LIBAN : UN PROJET RÉSOLUMENT TOURNÉ VERS LES ENFANTS ! 

PARTAGE s’appuie sur la structure existante du MSL pour venir en aide aux enfants traumatisés du Liban. Le MSL dispose déjà de plusieurs centres de développement dans la périphérie de Beyrouth apportant des services concrets à plusieurs milliers d’enfants : école maternelle, soutien scolaire, centres de formation professionnelle, sensibilisation à la citoyenneté, ateliers de théâtre, espaces de débats et d’expression.

Le projet Solidarité Liban – Enfants en détresse a pour objectifs :

  • de proposer des séances de soutien psychosocial, dispensées par un animateur spécialisé à environ 450 enfants et jeunes et 450 parents. Pour les enfants présentant des niveaux de détresse élevée, il leur sera proposé des soutiens psychologiques et psychiatriques supplémentaires ;
  • d’orienter les enfants et jeunes de 6 à 17 ans en situation vulnérable vers des parcours éducatifs plus pertinents. 12 événements seront organisés par le MSL afin d’abord de déterminer les intérêts des enfants et jeunes en terme de carrière, pour ensuite leur proposer des journées d’orientation, des forums, des portes ouvertes ou des ateliers afin de répondre au mieux à leurs besoins de formation pour leur futur. Plus de 500 enfants et jeunes seront concernés ;
  • de permettre à 900 jeunes qui le souhaitent de poursuivre des études supérieures. Des bourses pourraient leur être attribuées afin qu’ils puissent poursuivre leur scolarité. Des activités de rédaction et de dessins seront organisées régulièrement afin qu’ils puissent exprimer leurs sentiments et leurs pensées pour renforcer leur confiance en eux ;
  • de proposer des formations professionnelles et sessions d’alphabétisation à près de 250 parents, afin de favoriser l’accompagnement des enfants dans leurs études, de renforcer le bien-être des familles et qu’elles soient plus autonomes ;
  • de prévoir des échanges d’expériences en temps de crises entre psychologues et assistants sociaux français et libanais. Le personnel du MSL sera quant à lui formé à la pédagogie centrée sur l’apprenant et aux plateformes d’enseignement à distance notamment.

> Découvrez les différents projets à financer