Retard des élèves libanais constaté par l’OCDE

Les enjeux du MSL sont réels :

  • Les résultats de l’enquête PISA (2015) : les élèves libanais comptent en moyenne quatre ans de scolarité de retard par rapport aux élèves de l’OCDE, dans les matières principales : mathématiques, sciences, et lecture ;
  • Le Liban est classé 69ème sur 79 pays en mathématiques, il occupe respectivement la 73ème place et la 75ème, en sciences et en lecture. (2ème enquête PISA 2018).